AU P\'TIT BONHEUR

AU P\'TIT BONHEUR

- La Musicothérapie

Qu'est ce que la musicothérapie ?

 

 La musicothérapie , comme toutes les formes d'art-thérapie , facilite l'exploration des domaines affectifs et émotionnels , aide à utiliser , développer les fonctions physiques déficientes, perdues ou peu exploitée (dextérité des mains, mouvement du corps..)du fait d'une maladie ou d'un handicap. La musicothérapie , comme l'art en général, développe le potentiel imaginaire , onirique tout en favorisant une approche à la réalité. La musicothérapie utilise le sonore, la voix, les éléments qui composent la musique (rythme, tonalité, hauteur….), l’écoute et la pratique musicale comme outils de détente, de mieux être, de rééducation, de stimulation ou de valorisation de la personne en difficulté à la suite : D'un accident de la vie (deuil, perte d’emploi, dépression, handicap…) D'une maladie (maladie d’Alzheimer, de Parkinson, Troubles Envahissants du Développements dont l’autisme, accompagnement de fin de vie…) De difficultés relationnelles (au sein du couple, de la famille, avec les enfants, au travail…) De problèmes scolaires (soutien à la lecture, dyslexie, préparation aux examens, phobies scolaires, suite d’agressions…) De troubles du comportement (anorexie, boulimie, TOC, hyperactivité, dépendance …

 

La musicothérapie permet de maintenir ou d’améliorer différents aspects du développement du jeune. À l’aide de l’évaluation initiale, le musicothérapeute identifie ses besoins et ses capacités au plan socio-affectif, psychomoteur et cognitif ainsi que ses habitudes et préférences musicales. Il établit ensuite un plan d’intervention individualisé avec des objectifs qui tiennent compte à la fois de sa problématique de langage et de sa globalité, tels que : diversifier les habiletés d’expression émotionnelle, de communication ou de socialisation, consolider l’estime de soi, augmenter la capacité d’attention et de mémorisation, etc. Un suivi individuel ou en petit groupe sera privilégié selon ses besoins.

Pour atteindre ces objectifs, le musicothérapeute utilise diverses méthodes et techniques qui exploitent la musique sous toutes ses formes. Les propriétés communicatives et créatives de la musique sont au centre de la relation et des interactions thérapeutiques. L’enfant ou l’adolescent peut être invité à improviser avec sa voix ou avec des instruments à vent pour élargir son répertoire de sons vocaux et la maîtrise de ceux-ci ; à chanter des chansons choisies ou composées de manière à faciliter et étendre sa production phonologique; à associer des gestes ou symboles à des paroles chantées ; à participer à la composition d’une chanson ; à improviser avec les instruments et la voix pour exprimer ce qu’il ressent ; à bouger et vocaliser en rythme avec la musique; à utiliser des symboles pour comprendre le déroulement de la séance. Une grande variété d’instruments de musique (percussions, guitare, instruments à vent ou autres) est utilisée afin de rejoindre les préférences de chacun et d’offrir une expérience émotionnelle riche et valorisante. En somme, la musicothérapie est un moyen privilégié d’aller à la rencontre de l’enfant ou de l’adolescent ayant une dysphasie en soutenant son développement et son mieux-être.


 

Pour plus d’information sur la musicothérapie :

Association québécoise de musicothérapie

 

www.musicotherapieaqm.org

info@musicotherapieaqm.org

 

 

 

Une séance de musicothérapie et son évaluation auprès d'enfants dysphasiques

 

L’évaluation, le plan d’intervention et les techniques

La musique est innée : la prédisposition musicale est déjà présente chez le nouveau-né et plusieurs capacités musicales relativement complexes apparaissent d’elles-mêmes dans le développement de l’enfant avant même certaines autres habiletés cognitives et langagières de bases, ou parfois aussi malgré le retard ou l’absence de ces habiletés. Vicky et David sont naturellement et normalement doués pour la musique mais devant leurs problèmes graves de communication ou de comportement, leurs capacités musicales constituent un atout précieux pour leur permettre de se développer d’une façon plus harmonieuse.

Les séances en musicothérapie sont offertes individuellement et en groupe selon les besoins et les capacités des enfants. Dans le milieu scolaire autant qu’en pratique privée, il s’avère important que le musicothérapeute rencontre l’enfant sur une base régulière, soit généralement une fois par semaine pour un minimum de 12 séances. La durée des séances et le nombre de jeunes rencontrés dans un même groupe varient selon chaque établissement et selon les besoins des enfants, soit entre 3 à 8 jeunes par groupe pour une séance de 30 à 60 minutes.

Dès les premières rencontres avec l’enfant, le musicothérapeute effectue une évaluation. Suite à cette évaluation, il rédige le plan d'intervention comprenant les objectifs généraux et spécifiques pour chacun des jeunes. De façon générale avec les enfants et les adolescents, les buts du plan d’intervention en musicothérapie consistent à utiliser diverses composantes de la musique pour :

Favoriser le développement de l’estime de soi;

Susciter l’expression de soi et la créativité;

Améliorer les capacités de communication, de conscience de soi et de socialisation;

Acquérir une plus grande autonomie;

Stimuler le développement psychomoteur et cognitif.

Le musicothérapeute utilise différentes techniques en fonction du plan d'intervention et selon les forces et les besoins immédiats de l’enfant :

l'improvisation vocale et instrumentale;

les chansons;

le mouvement expressif;

la relaxation;

les activités de discrimination auditive et de stimulation sensorielle;

l'audition de différentes oeuvres musicales.



24/03/2011
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres